« Le shiatsu nous aide à conserver la santé et la joie de vivre »

Qu’est-ce que le Shiatsu ?

Shiatsu-Stella Dumar Conseil

Origine du Shiatsu

L’Inde est le berceau de la plupart des techniques manuelles énergétiques. Elles furent enseignées dans un premier temps par des moines bouddhistes et se propagèrent vers la Birmanie, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande puis vers la Chine où elles se modifièrent sous l’influence conjuguée du Taoïsme et du Confucianisme.

Le Shiatsu (pression des doigts) s’inscrit dans la filière particulièrement riche des techniques manuelles pratiquées depuis des millénaires en Extrême Orient et le lieu précis de sa naissance est le Japon.
C’est en 1940, que s’ouvrit la première école de formation de praticiens en Shiatsu au Japon. Et le Ministère Japonais de la Santé, reconnut officiellement le Shiatsu en 1955, comme discipline manuelle de prévention d’un état de bien-être.

Au cours de la deuxième moitié des années 70, Shizuto Masunaga enseigna sa propre méthode qu’il appela : le Zen-Shiatsu, alliant les techniques de shiatsu connues aux enseignements de la médecine traditionnelle d’Extrême orient, notamment aux méridiens et aux considérations psychologiques. La syllabe « Zen » mettant l’accent sur l’aspect méditatif de sa méthode.

Qu’est-ce que le Shiatsu

En 1957, le Ministère japonais de la Santé définit le ce qu’était le shiatsu:

«Le Shiatsu est une technique qui utilise les doigts et les paumes des mains, pour exercer des pressions en des points déterminés, avec l’objectif de corriger des irrégularités de l’organisme, de préserver et d’améliorer l’état de santé et de contribuer à l’amélioration d’états morbides spécifiques».

Le Zen-Shiatsu de Masunaga travaille sur les méridiens, ces courants d’énergie vitale de notre corps dont le traitement est à la base de l’acupuncture et de la digitopuncture depuis des millénaires.

Les méridiens forment, à la surface du corps et en profondeur, un réseau très ramifié et interdépendant de canaux d’énergie. Ils conduisent l’énergie vitale (en japonais : le ki) dans toutes les parties et tous les organes du corps, dans la moindre cellule. En surface, les mains peuvent atteindre directement les méridiens. Nous pouvons concevoir le courant des méridiens comme l’expression de l’écoulement de l’énergie vitale universelle en nous. Un courant qui circule sans obstacles entraîne un bien-être de l’âme, de l’esprit et du corps, un fonctionnement permanent et une progression continue.

Des blocages surviennent lorsque nous fermons certaines parties de notre âme et de notre corps au flux de cette énergie vitale universelle. Notre progression stagne alors à ces endroits et des problèmes peuvent surgir.

La douleur physique nous informe qu’il y a là un endroit auquel nous avons négligé depuis longtemps de prêter attention – nous avons arrêté le courant énergétique à cet endroit de notre vécu. Sa libération par le toucher représente un pas – parfois douloureux- vers notre évolution.

Les bienfaits du Shiatsu

Contre indications

Le shiatsu est une méthode qui permet la prise en charge de la maladie et de la douleur, mais est avant tout destiné à prévenir la maladie « travailler sur la cause plutôt que sur les symptômes ».

La pratique régulière du shiatsu peut contribuer – tout en étant liée à une manière consciente d’orienter sa vie – à soulager les maladies chroniques et les maladies graves, à les comprendre de façon enrichissante. Il est générateur de bonne santé et stimule le pouvoir d’autorégulation et de défense de l’organisme.

Le shiatsu permet de soulager :

– Les maux de tête
– Les maux de dos
– Les douleurs musculaires et articulaires (en agissant sur les tensions du corps)
– Les troubles immunitaires, lymphatiques, respiratoires, circulatoires
– Les troubles hormonaux (cycles menstruels, période pré et post natale, ménopause)
– Les problèmes digestifs
– La fatigue chronique
– L’anxiété
– Le stress

Le shiatsu permet également :

– D’améliorer la concentration, la mémoire, la confiance en soi
– Une meilleure connaissance et acceptation de ses émotions
– Un approfondissement de soi et une ouverture aux autres
– De rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit

Le shiatsu est un « révélateur » de pathologies, voici pourquoi je ne pratique pas dans les cas suivants :

  • Cancer déclaré (présence de métastases)
  • États de crises inflammatoires
  • Phlébite
  • Varices
  • Fièvre (ce symptôme est le signe que votre corps met déjà en place les moyens d’auto guérison pour lutter contre l’infection.)
  • Fracture
  • Blessure
  • Brûlure
  • Femme enceinte avec grossesse à risque

 

IMPORTANT :

  • Le shiatsu ne peut se substituer à un traitement médical et vous ne devez, en aucun cas, interrompre un traitement prescrit par votre médecin.
  • Seul un médecin peut poser un diagnostic.
  • Le shiatsu n’est pas non plus un massage, mais une technique manuelle énergétique préventive vous permettant d’accéder à un mieux-être.
  • Le shiatsu n’a aucun caractère érotique ou sexuel